En 2013, la production laitière brute a baissé de 146 kilos

En 2013, le nombre global d’élevages en France continue de baisser. La même tendance est  à observer chez les adhérents au Contrôle Laitier officiel : - 4.2% soit 44 520 élevages. En  revanche, sur la même période les entreprises Conseil Elevage (ECEL) ont contrôlé 2 576 196 vaches laitières, soit une augmentation de 1,3%.  Ces chiffres proviennent de la synthèse du contrôle laitier 2013. Edité chaque année par l’Institut de l’Élevage, en collaboration avec France Conseil Élevage et le CNBL, ce compte-rendu présente les résultats des élevages adhérents. Y figurent des analyses nationales et par département.

La production laitière brute a baissé de 146 kg en 2013.

La production laitière brute a baissé de 146 kg en 2013.

Ainis, la production laitière brute baisse de 146 kg par rapport à 2012 pour atteindre 8 415 kg en moyenne par vache, avec des lactations dont la durée s'est un peu accrue (342 j contre 339  en 2012). Dans le même temps, le taux butyreux se stabilise à 39,6 g/kg et le taux protéique baisse de 0,2 g pour atteindre 32,2 g/kg. Il convient cependant de noter que, sur la période  2004-2013, la production moyenne par vache a gagné 908 kg de lait et 19 jours de lactation.
La taille des unités laitières, quant à elle, accentue sa progression. L'effectif est passé de  38,7 en 1998 à 54,7 vaches en 2012. En 2013, les unités laitières ont encore augmenté leur  effectif à un rythme très soutenu : 57,9 têtes en moyenne par troupeau (+ 3,2 vaches).
Les trois grandes races nationales (Prim’Holstein, Montbéliarde et Normande) représentent  désormais 92.8% du cheptel (soit -0,3% par rapport à l’année précédente).
La situation cellulaire s’améliore légèrement en 2013 : la proportion de lactations qui  comptent au moins 2 contrôles avec une numération cellulaire supérieure à 800 000 cellules baisse légèrement atteignant 15,7% (16,2 en 2012). En parallèle, la part des lactations avec  l’ensemble des contrôles inférieurs à 300 000 cellules augmente légèrement jusqu’à 42,7 %  (41,9% en 2012).

Article classé sous: Actualités

Mots-clefs:

Vous pouvez ajouter une réaction.

Commentaires désactivé.

Tout droits réservés © 2009-2017 Editions COMEDPRO